Lisboa: Capital ibero-americana da Cultura de 2017
12 janvier 2017
Cantem as Janeiras!
12 janvier 2017

A la découverte des « Pastéis de Nata »

Une nouvelle année a commencé, et quoi de mieux que de la débuter avec une des plus célèbres et traditionnelles pâtisseries du Portugal. Aujourd’hui, je vous emmène à la découverte du gâteau le plus connu du Portugal, j’ai nommé le « Pastel de Nata ».

 

Le « Pastel de Nata » (au pluriel Pastéis de Nata) est une pâtisserie typique de la cuisine portugaise. Il s’agit d’une sorte de flan, parfois dégusté tiède. Une célèbre boulangerie de Lisbonne, véritable institution au Portugal, utilise également le terme « Pastéis de Belém ».

 

L’histoire dit que la pâtisserie a été créée au 19e siècle par des religieuses du monastère des Hiéronymites, situé dans la petite ville de Belém, qui est, aujourd’hui, un quartier de Lisbonne. Afin d’obtenir des ressources pour faire subsister leur ordre, les moines les vendent dans une petite boutique proche du monastère. Celle-ci est, depuis 1837, la seule à vendre les petits gâteaux, recette originale des « Pastéis de Nata » vendus à travers le reste du pays.

 

À cette époque, Lisbonne et Belém sont deux villes distinctes reliées par des bateaux à vapeur. La présence du monastère et de la tour de Belém attirent beaucoup de touristes qui plébiscitent rapidement les « Pastéis de Belém ».

 

La recette originale, tenue secrète depuis le 19siècle, reste bien gardée et les maîtres pâtissiers sont les seuls à la connaître. Même si ces artisans sont très peu nombreux, ils continuent à fabriquer artisanalement les « Pastéis de Belém ».

 

N’importe quel café ou pâtisserie au Portugal propose aujourd’hui des « Pastéis de Nata ». Toutefois, seuls ceux confectionnés par la « Fábrica dos Pastéis de Belém » peuvent porter la dénomination originale « Pastéis de Belém ». C’est pourquoi les clients peuvent attendre assez longtemps pour être servis, de quelques minutes à trois heures, du fait de la fabrication artisanale des pâtisseries. Les nombreuses boutiques et magasins d’alimentation portugais dans le monde vendent également ces pâtisseries, issues de fabrications industrialisées. Au Brésil, le « Pastel de Belém », qui est très consommé, est notamment commercialisé par la chaîne de fast-food Habib’s.

 

Cette petite pâtisserie est souvent consommée avec de la cannelle, ingrédient incontournable dans la pâtisserie portugaise. Cet ingrédient entre d’ailleurs dans la plupart des recettes proposées. Je vais donc aujourd’hui vous proposer une recette des « Pastéis de Nata » mais rien ne vaut ceux fabriqués dans la véritable institution située à Lisbonne.

 

Recette

Ingrédients :

  • 600 g de pâte feuilletée
  • 450 ml de lait
  • 1 zeste de citron
  • 1 bâton de cannelle
  • 60 g de farine
  • 500 g de sucre
  • 200 ml d’eau
  • 7 jaunes d’œufs

 

Commencez par détailler des médaillons de pâte feuilletée d’environ 1,5 cm et positionnez-les dans des petits moules appropriés (je vous conseille d’utiliser des moules en aluminium), vous devez les avoir beurré avant d’y positionner la pâte.

Appuyez sur la pâte avec le pouce, pour que cela prenne bien la forme de celui-ci et que la pâte soit plus fine au fond du moule quand son début.

Dissolvez la farine dans un peu de lait, portez le reste du lait à ébullition avec le zeste du citron et le bâton de cannelle. Quand le lait bout, ajoutez le mélange farine/lait et mélangez bien jusqu’à que l’ébullition reprenne ; puis, retirez ensuite du feu.

Dans une casserole porter à ébullition l’eau et le sucre et mélanger, lorsque cela commence à bouillir laisser bouillir exactement 3 minutes.

Ajoutez la préparation que l’on vient d’obtenir à la précédente et mélangez bien.

Tamisez le mélange obtenu et laisser bien refroidir.

Une fois le mélange bien froid, incorporez-y les jaunes d’œufs jusqu’à que l’on obtienne un mélange bien homogène.

Disposez pour finir, le mélange dans les moules de pâte feuilletée jusqu’au deux tiers. Veillez à ne pas trop les remplir.

Cuisez dans un four préchauffé à 250°C pendant 17 minutes.

Vous pouvez les déguster tièdes ou froids et saupoudrés d’un peu de cannelle ou de sucre glace.

 

João Lisboa

Hits: 1579