LES PARFUMS DE L’INTRANQUILITÉ
19 août 2016
Cap Magellan au Mondial de l’Automobile !
21 septembre 2016

Cap Magellan en prévention sur les routes

Comme tous les ans depuis 2003, Cap Magellan a accompagné les automobilistes sur les routes en direction du Portugal, les accueillant aux postes de frontière de Vilar Formoso, Valença et Vila Verde de Raia, en collaboration avec la GNR (équivalent de la Gendarmerie). Du nord au centre, en passant par Lisbonne, l’équipe de l’association a parcouru plus de 6 000 kilomètres dans le but d’informer sur le code de la route, d’alerter sur les dangers de cette dernière et sur les bons réflexes à avoir, de distribuer du matériel informatif (Guides de l’Eté, flyers, éthylotests, tests de pression des pneus, tests des temps de réaction, stylos, porte-clés, boissons rafraichissantes sans alcool, etc.).

 

De Valença à Vilar Formoso, en passant par Vila Verde da Raia, de Viana do Castelo à Lisbonne, en passant par Fafe, Chaves, Bragança, Mirandela, Braga, Figueira de Castelo Rodrigo, Almeida, Aveiro, Figueira da Foz, Coimbra, Fátima, Leiria, Marinha Grande, Nazaré, Vieira de Leiria, Pedrógão, São Pedro de Moel, il était difficile de nous rater. Si vous ne nous avez pas croisés dans l’une des aires de repos portugaises, en France ou en Espagne, ou dans le nord du Portugal, ou aux frontières, vous pouviez certainement nous trouver dans les lieux touristiques, à l’instar de nombreuses plages, etc. Et rappelons-nous également de l’action qui s’est déroulée à l’aire de repos de Bordeaux-Cestas, lors du dernier week-end de juillet, en partenariat avec la Macif et l’association Sol de Portugal, proposant des moments de relaxation aux automobilistes et leur rappelant certaines précautions à avoir. Les bénévoles ont aussi été pour la première fois sur la route RCEA, en collaboration avec le Centre Franco-portugais de Bourges, et avec la présence du Préfet de l’Allier.

Au poste de frontière de Vilar Formoso, en plus des bénévoles, ont également été présents le Secrétaire d’Etat chargé de l’Intérieur, Jorge Gomes, le Secrétaire d’Etat aux Communautés, José Luís Carneiro, le Président de l’ANSR (Autoridade Nacional de Segurança Rodoviária – Autorité Nationale de la Sécurité Routière), Jorge Jacob et le Député des Portugais de l’Etranger (Zone Europe), Paulo Pisco, ainsi que les représentants du Secrétaire d’Etat à la Jeunesse et des partenaires de la campagne.

 

Pour la seconde fois, en marge de la campagne de sécurité routière à Leiria, a eu lieu une rencontre de jeunes portugais et jeunes lusodescendants en partenariat avec la Mairie de Leiria e avec la Fédération des Associations de Jeunes du District de Leiria. L’objectif rendu possible grâce à ces jeunes et aux intervenants présents était d’échanger, de manière informelle, des expériences et dissiper les préjugés existants entre les « Portugais de là-bas et les Portugais d’ici ». Lors de cette rencontre, en plus des participants, ont participés le Député des Portugais de l’Etranger (Zone Europe), Paulo Pisco, Carlos Pereira, représentant de l’Institut Portugais de la Jeunesse et du Sport, Anabela Graça, Adjointe à la Jeunesse, à l’Education et à la Bibliothèque de la Mairie de Leiria, Hugo Carvalho, Président du Conseil National de la Jeunesse, et Luísa Semedo, Présidente de la Coordination des Collectivités Portugaises de France.

 

Et parce que « vacances » rime aussi avec « sorties noctures », nous avons également présents à la sortie de plusieurs discothèques, notamment au Pacha et au Biba Ofir, à Ofir-Braga, à la discothèque Trinfo et au BB Club – Biblioteca Bar de Chaves, au Palace Kiay de Pombal et lors d’une nuit très spéciale, le Leiria Dancefloor au Stade de Leiria. Certains se souvenaient de nous avoir rencontrés lors du lancement de la campagne, le 1er juillet, à la discothèque le Mikado, à Paris. Et beaucoup avaient également vus notre participation à plusieurs programmes télévisés et reportages diffusés sur les chaînes RTP, SIC et TVI et aussi entendus nos annonces sur la sécurité routière diffusées par des radios partenaires de l’événement.

 

Et parce que les jeunes sont également l’une des cibles principales de cette campagne, nous rappelons que les actions nocturnes au cours desquelles la campagne a aussi eu un grand impact. Le défi du bracelet « Sécur’Eté » était lancé à chaque conducteur : tous ceux qui avaient un bracelet devaient se soumettre à la fin de la soirée au test du célèbre ballon. Notre mission était alors de dissuader leurs conducteurs de reprendre le volant lorsque le taux légal d’alcoolémie était dépassé. Défi largement atteint dans la majorité des cas !

En premier lieu, nous étions fiers de constater que beaucoup de groupes de jeunes, avant la soirée, avaient déjà désignés un « Sam » et, comme l’impose la tradition, « Sam » ne boit pas car c’est « Sam » qui conduit. Dans d’autres cas, lorsque le taux d’alcoolémie dépassait la limite légale, la personne acceptait de son plein gré céder ses clés à un ami sobre.

 

Pour toutes ces raisons, la campagne va se poursuivre d’années en années, car les actions en faveur de notre sécurité à tous ne sont jamais de trop.

Un grand merci à tous nos partenaires, à l’excellent parrain de cette édition 2016, José Carlos Malato, ainsi qu’à tous les bénévoles. Cette campagne ne serait pas possible sans votre soutien et engagement.

 

Cap Magellan

160708-SR16-Bandeau-Part