Visão externa sobre Portugal mudou radicalmente e é positiva
7 février 2017
A última corrida: o Alentejo em cena
7 février 2017

Éducation Émotionnelle et Sociale : une pédagogie innovante au Lycée Chateaubriand

Nombreuses sont les associations et les établissements éducatifs à défendre la langue et la culture lusophone et à promouvoir des initiatives allant dans ce sens. C’est pour cela que Cap Magellan leur rend visite en Ile-de-France et en province pour découvrir les activités avec d’autres « Agitateurs Lusophones » et approfondir des liens, comme en septembre dernier à Rennes.

En septembre dernier, lors d’une visite à Rennes, Cap Magellan a pu rencontrer plusieurs représentants de la communauté lusophone dans la région rennaise, notamment une enseignante de portugais au Lycée Chateaubriand et formatrice au CNED, Mme Ana Silvia Daudibon qui a participé à l’instauration dans l’établissement où elle enseigne d’une pédagogie tout à fait innovante et originaire du Brésil : le programme Éducation Émotionnelle et Sociale.

 

La Méthodologie Ligue pour la Paix, mené au Brésil depuis plusieurs années, est un programme pédagogique crée par le Professeur João Roberto de Araújo et dirigé par son équipe l’Intelligence Relationnelle. Ce programme est actuellement validé par le Ministère de l’Éducation Nationale du Brésil (MEC), et est en cours de développement au Brésil et dans le monde dans le cadre de la Culture de la Paix et de la lutte contre la violence (quelles qu’en soient ses formes), l’exclusion scolaire et/ou sociale. Pour la présentation officielle du programme, l’équipe de l’Intelligence Relationnelle a été accueilli à la Mairie de Rennes par Mme Jocelyne Bougeard, Adjointe déléguée aux Relations Internationales et aux Relations Publiques. Le projet a été inscrit à la Journée de l’Innovation du ministère de l’Éducation nationale en 2017.

La Méthodologie Ligue pour la Paix se centre sur l’apprentissage et sur la maîtrise des émotions par l’élève. Son principe est le suivant : à travers du développement de la conscience, la régulation et l’autonomie émotionnelle l’élève peut acquérir les compétences sociales que lui permettra de vivre mieux avec soi-même et avec l’autrui. Sa réussite dans les différents  espaces du vivre-ensemble se rapporte à cette maîtrise de compétences sociales et émotionnelles.

Considérant qu’il existe encore un énorme analphabétisme émotionnel dans le monde entier, c’est également important que les résultats de ces recherches et études arrivent à la plus grande partie de la population, et spécialement aux enseignants. C’est un défi pédagogique et didactique, c’est-à-dire d’organiser ces contenus de forme simple, claire et objective pour la compréhension des enseignants et des élèves. Les familles des élèves sont également impliquées dans ce projet.

C’est le rôle de l’éducation émotionnelle et sociale qui a été présenté pendant la formation initiale aux enseignants du lycée Chateaubriand.L’année 2016-2017 est l’année de création de ce projet, faisant ainsi du lycée Chateaubriand un lycée pilote pour tenter ce programme auprès de 172 élèves de différents niveaux, allant de la seconde à la terminale. En novembre, a eu lieu une formation initiale qui a présenté les fondements de l’éducation émotionnelle et sociale. Le Professeur João Roberto de Araújo lors de cette formation a notamment présenté la méthodologie Ligue pour la Paix qui oriente les enseignants pour le travail en salle de cours et au travers d’un matériel pédagogique, composé de plusieurs livres pour « l’Apprenant », « l’Enseignant » et la famille, adapté à chaque niveau scolaire.

Cette initiative n’est qu’à ces débuts en France mais a déjà fait ces preuves au Brésil. Mme Daudibon se rendra en échange scolaire avec ses élèves dans un lycée portugais en ce mois de février et emportera avec elle ce projet pour le faire découvrir à ces collègues et à leurs élèves, et ainsi continuer à agiter la communauté lusophone en France et au-delà.

 

Aurélie Pereira