Cascais acolhe Encontro Europeu de Jovens Lusodescendentes organizado pela Cap Magellan
13 août 2018
OEA vai observar eleições no Brasil pela primeira vez
24 août 2018

Entretien avec Malou Levêque, jeune réalisatrice du festival Olhares do Mediterrâneo

Au festival Olhares do Mediterrâneo sera présenté votre court métrage Dynamique et motivé, pourriez-vous parler de la naissance du projet ?

Je suis une jeune réalisatrice diplômée depuis deux ans de L’ENSAV (École Nationale Supérieure d’audiovisuel de Toulouse). J’exerce aujourd’hui le métier d’assistante mise en scène pour le cinéma ou la télévision, en parallèle de mes réalisations de court-métrages et de documentaires.

Pourquoi le thème du bonheur et de la vie quotidienne ?

L’idée du film “Dynamique et Motivé” m’est venue il y a quelques années. C’est un film particulier pour moi parce que j’y ai mis en scène ma famille dans des rôles proches de la réalité et des situations fortement inspirées de faits réels. J’ai utilisé une esthétique presque documentaire, avec une équipe technique réduite au minimum afin d’être en lien direct avec les acteurs et pouvoir aborder des sujets aussi intimes que la mort de mon père. C’est en effet après cet événement que j’ai eu envie de faire ce film avec eux. J’étais un peu stressée à l’idée de leur demander, mais tous les trois (ma mère, mon frère et mon compagnon) ont tout de suite accepté et c’était une très belle aventure pour nous tous.

Dans quel but avez-vous choisi de faire ce film sur ces questions essentielles?

Le film aborde donc le thème du deuil mais aussi du travail et plus largement de la vie, de ce qu’on a envie d’y faire, à travers les personnages de Luc et Luc, deux jeunes hommes perdus dans leurs angoisses du futur. Il me semblait important de traiter de ces sujets existentiels à l’heure où la société nous pousse de plus en plus vers la consommation, l’uniformisation, et où il est beaucoup plus courant de vivre pour l’argent plus que pour ce qu’on aime. J’ai eu envie de parler de tout ça avec humour, en poussant à bout certaines absurdités de la vie, en riant par exemple des détails du devis d’un cercueil ou des abus tolérés exercés par la société Leclerc Drive. La question étant : comment trouver son bonheur et sa place, parmi tout ça ? Les deux personnages trouveront une alternative…

Pourquoi ce festival là pour diffuser votre film ?

J’ai envoyé ce court-métrage à plusieurs festivals et je suis très heureuse qu’il ait été retenu au festival Olhares do Mediterraneo ! J’avais déjà eu un film projeté il y a quelques années (“L’enfant-Vague”), je ne m’attendais donc pas à être sélectionnée une deuxième fois. J’en suis particulièrement heureuse, déjà parce que j’adore Lisbonne et le cinéma portugais, mais aussi parce qu’il me semble très important qu’il existe des festivals comme celui-ci pour représenter le cinéma féminin, les réalisatrices étant très minoritaires dans le milieu. D’autant que ce festival est de grande qualité et que j’avais été marquée par la formidable équipe et l’accueil chaleureux que j’avais connu la dernière fois. C’est donc avec plaisir que je retourne à Lisbonne pour cette occasion !
Le court-métrage “Dynamique et Motivé” sera également diffusé au festival européen de court-métrages de Brest, entre le 6 et le 11 novembre 2018.

Julie Medous