À Paris, il transforme les ordures en œuvre d’art
17 novembre 2017
Luis Figo : « Le Portugal a l’ambition de conquérir la Coupe du monde »
20 novembre 2017

La Fête de la São Martinho à Paris: on y danse, on y mange!

Comme chaque année, Cap Magellan a organisé la fête traditionnelle de la «São Martinho». C’est la deuxième année que cet événement a lieu sur le parvis de la Mairie du 14e arrondissement de Paris, le 11 novembre.

Cette édition de la Fête de la Châtaigne n’aurait vu le jour sans l’initiative de Cap Magellan et ses précieux collaborateurs et partenaires : la Mairie du 14° arrondissement de Paris, la Comunidade Intermunicipal das Terras de Trás-os-Montes, Super Bock, Aguas Salgadas, les associations Beirões de França, Cantares, Portugal du Nord au Sud, la Coordination des Collectivités Portugaise de France et  les médias Radio Alfa.

À cette liste de partenaires s’ajoute l’association la Boule du Moulin Vert qui s’est relayée pour partager et griller la tonne de châtaignes offerte par la Comunidade Intermunicipal das Terras de Trás-os-Montes, regroupant les villes de Alfandega da Fé, Bragança, Macedo de Cavaleiros, Miranda do Douro, Mirandela, Mogadouro, Vila Flor, Vinhais et Vimioso. Grâce aux membres de cette association, des centaines de personnes ont pu (re)découvrir la tradition en dégustant de châtaignes grillées et distribuées gratuitement en écoutant et participants aux animations de musique portugaise. En effet, le groupe de Cantares Amicale Socio-Culturelle Franc-Portugaise de Les Clayes sus Bois (78)  a honoré de sa présence et animé la fête toute l’après-midi.

Plus de 400 personnes sont venues sur le parvis de la Mairie du 14e profiter de ce moment chaleureux, dont Hermano Sanches Ruivo, Conseiller délégué à l’Europe auprès de la Maire de Paris.

Ce moment de partage et de gourmandise s’est donc déroulé avec succès en cette année 2017, la chaleur du feu se reflétant dans les sourires des personnes présentes. Même si la météo n’était pas favorable, cela n’a pas empêché de danser.

Afin de perpétuer ce bel instant de tradition et de convivialité et faire durer ce « vivre ensemble » au cœur de Paris entre lusophones, lusophiles ou citoyen ne connaissant pas cette culture, parisien ou non, nous espérons pouvoir renouveler cette expérience dans un an!

 

Florence Oliveira