SÉCUR’ÉTÉ 2018 : VERÃO EM PORTUGAL – Entrevista do diretor geral da Turiscar
3 juillet 2018
« Sécur’été 2018 », avec José Carlos Malato, Janyce Da Cruz et Mickaël Mota : Prêts, feu, go, soufflez !
13 juillet 2018

J-2 avant le Sumol Summer Fest : il est temps de passer aux choses sérieuses!

[:fr]

À seulement quelques jours du début du festival le plus « Wild » du début de l’été organisé par Sumol, l’impatience est à son paroxysme et on a qu’une hâte, c’est d’y être.

Si certains sont déjà très organisés et ont bouclé leur valise, vérifié au moins une cinquantaine de fois qu’ils avaient tout, et établi un programme pour profiter un maximum de tout ce que le festival propose, d’autres attendent peut être la dernière minute pour préparer leur valise (ou sac à dos pour les plus intrépides). Quel que soit votre profil, cet article peut vous intéresser puisque nous vous proposons de lister toutes ces petites choses que vous devez emmener avec vous à un festival (tout est une question de survie). 

La panoplie pour le Sumol Summer Fest

  • Batterie portable. 

Pourquoi une batterie portable est-elle la première chose que l’on doit amener à un festival ? Parce que sans ce précieux objet, on risque d’être rapidement à court de batterie et donc adieu photos et vidéos sur son téléphone… Sans compter que sans batterie et au milieu d’une foule de personnes qui dansent et s’amusent, la quête pour retrouver ses amis peut se compliquer. 

  • iPhone Selfie Fan.

Cet accessoire peut paraître « too much » surtout quand on sait que les éventails existent (et ça ne consomme pas la précieuse batterie du téléphone en plus), mais un festival au Portugal est synonyme de chaleur et si on ne veut pas passer la journée à s’éventer et à se muscler/fatiguer les bras par la même, alors ce petit objet vaut le coup. 

  • Gourde + chapeau + lunettes de soleil : attention à l’insolation.  

Puisqu’on est sur le sujet de la chaleur, parlons un peu de ces choses qui ne sont pas juste essentielles mais plutôt vitales. C’est le combo primordial pour survivre aux coups de chaleur pendant la journée qui peuvent être très dangereux pour la santé. 

  • Crème solaire + maillot de bain + serviette : Beach day. 

Si le festival que vous avez choisi est à seulement quelques mètres de la plage comme le Sumol Summer Fest, n’oubliez surtout pas de prendre votre maillot de bain et toute la panoplie qui va avec. S’occuper pendant la journée à un festival peut parfois être difficile, mais avec la mer et le sable fin à portée de main, le temps passe beaucoup plus vite à condition de faire attention aux dangers du soleil sur la peau (sans compter qu’après une nuit à danser jusqu’au bout de la nuit, la fatigue peut être un redoutable ennemi quand il est question de bronzer…).

  • Une trousse de toilette bien garnie. 

Niveau hygiène, il vaut mieux ne rien oublier quand on part à un festival. Brosse à dent, dentifrice, déodorant, lingettes, shampoing sec, serviette, gel douche… Pour ce genre de petits objets qui risquent fortement de passer à la trappe, le mieux est de faire une liste en se posant dans sa salle de bain et en regardant ce que l’on utilise au quotidien et que l’on peut emmener. Une petite trousse de pharmacie peut également se révéler très utile avec quelques médicaments et des pansements pour les petites « blessures de guerre ». 

  • Une veste/sweat à capuche. 

Alors que juste en haut on rappelait les dangers de l’exposition au soleil, maintenant parlons de ce qui est beaucoup moins amusant dans un festival : le froid. Le petit air frais de fin de journée pouvant venir gâcher votre enthousiasme, le mieux est de prévoir dans son sac de voyage un vêtement un peu plus chaud à enfiler en quelques secondes dès que la température retombe. 

  • Un petit sac à dos.

Au milieu de la foule, personne ne veut être dérangé par son sac quand il est question de danser. Dans ce cas rien de tel qu’un petit sac à dos pour y ranger une bouteille d’eau, son téléphone et appareil photo. 

  • Billets d’entrée. 

Ça peut sembler évident, mais si il y a bien UNE chose que l’on ne peut pas oublier, ce sont les billets d’entrée pour le festival ! Attention les têtes en l’air, vérifiez bien que vous les avez sur vous avant de partir. 

 

Maintenant qu’on a fait l’inventaire des essentiels, il ne reste plus qu’à choisir les vêtements idéaux à emmener au festival et à boucler sa valise pour de bon! Et puisqu’on parle de valise, où en sont les ambassadeurs Cap Magellan-Sumol qui partent pour Ericeira dans 3 jours à peine, niveau préparatifs ?

João est parti en quête d’une valise lundi, mais le plus dur reste encore à venir… Ce dernier part en effet en vacances après le festival et doit donc réussir à ranger dans cette petite valise tout ce dont il a besoin jusqu’à la fin du mois.  Y arrivera-t-il ? Réponse vendredi à l’aéroport…

De son côté, Lurdes a déjà fermé sa valise et continue ses recherches sur les artistes présents au festival pour être incollable ! Les vidéos qu’elle filmera avec João pendant le festival nous diront si elle a bien travaillé.

Les aventures de Joao et Lurdes continuent…

 

 #estátudoàsolta 

Pour plus d’informations : sumolsummerfest.com

Liens utiles :

 

Lurdes Abreu

[:]