Portugal : encore un incendie près de Lisbonne
8 octobre 2018
En avant pour les élections européennes !
16 octobre 2018

Les créations portugaises défilent à Paris !

La Semaine de la mode étant terminée à Paris et celle de Lisbonne étant sur le point de démarrer il est maintenant temps de faire le point sur les collections portugaises présentées dans la capitale française et de revenir sur le parcours des créateurs portugais qui les ont imaginées. 

 

Les défilés « luso » de la Fashion week de Paris. 

 

De gauche à droite : Luis Buchinho / Marques Almeida / Diogo Miranda / Fatima Lopes

Si on a retrouvé des noms biens familiers de la mode portugaise, beaucoup de designers ont fait leur grand retour dans la capitale en prenant d’assaut les podiums! Quatre défilés de créateurs portugais ont eu lieu pendant cette semaine, un honneur pour ces derniers, mais aussi pour tous car cette reconnaissance témoigne de la place de plus en plus grande qu’occupe la mode portugaise dans ce secteur parfois redoutable. 

 

Marques Almeida.

Mercredi 26 septembre c’est le duo portugais Marques Almeida qui a ouvert les festivités en présentant sa nouvelle collection au palais de Tokyo. Composé de Marta Marques et Paulo Almeida, ce couple de créateurs s’est formé à Porto avant de finir leurs études à Londres où ils choisissent de s’installer pour créer leur atelier. Marque connue pour ses looks informels et décontractés, elle est portée par de nombreuses personnalités qui apprécient l’originalité des pièces créées par les deux portugais récompensés en 2015 par le prestigieux prix Louis Vuitton.

Présent dans le calendrier officiel de la Fashion Week de Paris, le duo a dévoilé un show haut en couleurs mettant en avant une collection rock mêlant tenues féminines et plus streetwear.

Liens utiles : 

 

Diogo Miranda.

Diogo Miranda s’est dévoilé pour la première fois à Paris lors de la Fashion week trois ans auparavant, soit en 2015. De retour cette année, le créateur a gagné en popularité, son travail étant acclamé non seulement au Portugal où il présente chaque année ses collections, mais aussi à l’international.

Sa nouvelle collection appelée « Two Thousand Nineteen » est inspirée du travail de Irving Penn, photographe du 20ème siècle. Diogo Miranda nous présente ici une collection féminine et sensuelle mettant en valeur la silhouette de la femme.

Liens utiles : 

 

Luis Buchinho.

Luis Buchinho est un créateur portugais qui a participé à la toute première édition du « Portugal Fashion » en juillet 1995, faisant de lui un grand nom de la mode portugaise. Ne se contentant cependant pas de la scène nationale, il a déjà organisé des défilés dans les plus grandes villes de la mode, telles que New York, Paris, mais aussi São Paulo. En 2011 il obtient le « globo de ouro » du meilleur designer de mode, un prix qui sera suivi par beaucoup d’autres. 

Pour sa nouvelle collection présentée mercredi 26 septembre à l’université Paris Descartes, le créateur portugais a été très inspiré par la tradition japonaise « Gyotaku », une ancienne technique d’impression. Cette inspiration se reflète dans les motifs de la collection qui rappellent la mer mais aussi les écailles d’un poisson dans leur structure. Cette complexité technique donne un résultat époustouflant très original, mais surtout très novateur et presque futuriste.

Quelques pièces du créateur sont actuellement disponibles chez eNeNe, concept store portugais situé dans le marais. 

Lien utiles : 

 

Fátima Lopes.

Originaire de l’île de Madeira, Fátima Lopes est considérée comme la créatrice portugaise la plus « internationale », ayant été présente près de 40 fois à la Fashion week de Paris. Elle est présente en effet depuis 1999 à la Semaine de la mode parisienne, ayant déjà eu l’honneur à plusieurs reprises d’ouvrir cet évènement. 

Si en septembre 2011 la Tour Eiffel fut le lieu choisi par la créatrice portugaise pour son défilé, Fatima Lopes a présenté cette fois sa collection intitulée « Splash » dans un lieu un peu plus intimiste. Toujours inspirée par le thème du monde aquatique, la créatrice a rendu hommage à son signe du zodiaque, les Poissons, jouant alors avec des couleurs cristallines, mais aussi avec la luminosité et les transparences.

Liens utiles : 

 

Des noms familiers dans les showrooms.

 

De gauche à droite : Alexandra Moura / Susana Bettencourt / Ricardo Andrez

En plus de ces quatre défilés officiels, les créateurs portugais étaient également présents dans les showrooms parisiens, l’occasion pour nous de découvrir les nouvelles collections de certains créateurs que nous vous présentions déjà en mars.  

 

Alexandra Moura.

Créatrice portugaise originaire de Lisbonne, Alexandra Moura fait ses études à l’IADE où elle se spécialise en « branding et design de mode ». Dévoilant ses premières collections au Portugal dès le début des années 2000, elle crée également des costumes pour le monde de la danse, ses vêtements étant aussi portés par des artistes tels que la chanteuse de fado Gisela João ou encore l’artiste Joana Vasconcelos qui a exposé au Château de Versailles. Participant à de nombreux évènements mondiaux de la mode comme la Fashion Week de Londres, elle présente aussi ses créations dans sa boutique de Lisbonne située dans le quartier tendance du Príncipe Real. Considérée aujourd’hui comme l’une des créatrices portugaises les plus influentes, elle n’a pas peur de parier sur l’originalité, créant ainsi des vêtements complètement avant-gardistes qui reflètent sa personnalité. 

Toujours inspirée par son enfance dans la région Trás-os-Montes et son histoire personnelle Alexandra Moura se livre un peu plus dans cette nouvelle collection. Lauréate du « globo de ouro » du meilleur designer de mode en 2018, la créatrice à fait défiler ses créations lors de la Fashion Week de Londres, le vendredi 14 septembre. Cette cinquième présence dans la capitale anglaise témoigne du succès grandissant de la créatrice dont les pièces pensées tant pour les hommes que pour les femmes, ne cessent de plaire. 

Défilé le samedi 13 octobre à Lisbonne.

Liens utiles :

 

Susana Bettencourt.

Originaire des Açores, Susana Bettencourt a vécu pendant plus de 10 ans à Londres où elle s’est formée en Design Mode avec pour spécialité la maille, ses origines l’ayant toujours fortement influencée. Avant de se lancer et de créer sa propre marque, elle a travaillé avec des créateurs de talent tels que Brooke Roberts ou encore Alexandra Moura et Fátima Lopes. Dévoilant pour la première fois une collection à la Fashion Week du Portugal en 2011, elle a depuis participé à de nombreux événements prestigieux de la haute couture comme les Fashion Week de Londres, Vancouver ou encore Vienne.

Susana Bettencourt revient avec une collection toujours aussi colorée qui redonnent à la maille toutes ses lettres de noblesse. La créatrice semble réinventer chaque fois cette matière si particulière, prouvant alors aux plus réticents que la maille peut rimer avec élégance et féminité. 

Liens utiles :

Défilé vendredi 18 octobre à Porto.

 

Ricardo Andrez.

Nouvel arrivant dans le 3rdEyeShowroom depuis notre dernière visite, Ricardo Andrez est un designer originaire de Porto, ville où il a également étudié avant de lancer sa propre marque en 2006, se fixant pour objectif de réinterpréter le sportswear et streetwear. Le créateur dévoile ses créations sur les podiums en 2008 et 2009 lors de la Fashion Week de Barcelone avant d’intégrer quelques années plus tard la plateforme « LAB » de ModaLisboa qui offre aux créateurs portugais plus de visibilité sur la scène internationale. 

Les collections d’Andrez sont toujours une surprise avec leurs audacieux motifs, matières, et couleurs. Le créateur portugais ne semble pas se limiter à un style et ose réinventer des pièces classiques tels que le trench qui devient dans ses mains un vêtement toujours aussi élégant et intemporel, mais pour le moins original. 

Défilé le samedi 13 octobre à Lisbonne. 

Liens utiles : 

 

 

Pour plus d’informations sur la mode portugaise et la prochaine Fashion Week de Lisbonne qui aura lieu le 11, 12, 13 et 14 octobre prochain : www.portugalfashion.com

 

 

Lurdes Abreu