Portugal : les animaux sauvages bientôt interdits dans les cirques
8 novembre 2018
Tribune : Voyager sûr, voyager serein !
13 novembre 2018

Mayra Andrade, chanteuse capverdienne

Mayra Andrade, chanteuse capverdienne, est né à Paris. Elle vient de l’île de Santiago, où les musiques sont plus rythmiques, africaines – le funana, le batuque. Ce sont ces styles qui la passionnent. Elle impose sur scène son propre style. De sa voix grave, chaude, veloutée, et de sa touche jazzy, elle apporte un nouveau souffle à la musique des îles du Cap-Vert.

Mayra Andrade a vécu son enfance au Cap-vert à La Havane et y gagne la nationalité cubaine. À six ans, elle suit sa mère et son beau-père diplomate au Sénégal, en Angola puis en Allemagne. Quand elle rentre au pays, à l’âge de quatorze ans, elle commence à chanter. Son père est un combattant de l’indépendance du Cap-Vert, cause soutenue par Cuba. Quand sa mère est enceinte, on craint pour sa santé et elle part dans le « pays-frère » terminer sa grossesse. Mayra parle quatre langues :  le créole capverdien, le portugais, l’espagnol, le français et l’anglais. Elle appartient à une génération qui a beaucoup revendiqué son identité capverdienne. Elle a chanté dans plusieurs pays lusophones, notamment dans les villes capverdiennes de Mindelo et Praia, et à Lisbonne et s’est principalement fait connaître en France grâce au titre Mas Amor en duo avec la Mc Malcriado.

Elle enregistre son premier albumNavega en 2006, en acoustique au rythme de trois chansons par jour. Pour son deuxième albumStória, Stória, Mayra a choisi d’en poser les bases à Paris avec le multi-instrumentiste capverdien Kim Alves, le bassiste camerounais Étienne M’Bappé et le percussionniste brésilien Zé Luis Nascimento. Son troisième albumStudio 105, a été enregistré en live à la Maison de la Radio, à Paris. Pour son quatrième albumLovely Difficult, Mayra Andrade a fait appel à des artistes d’horizons variés : Yael Naim et David Donatien, Piers Faccini, Tété, Benjamin Biolay, Hugh Coltman, Krystle Warren, Pascal Danae, Mário Lúcio et Yann Walcker. L’album a été nommé dans la catégorie “L’album de musiques du monde de l’année” aux Victoires de la musique 2014″Le prochain album de Mayra, Manga, enregistré à Abidjan, entièrement en créole, rassemble les rythmes de la musique africaine moderne  et ses racines capverdiennes. On y retrouve Kim Alves, le célèbre instrumentiste cap-verdien, ainsi qu’une nouvelle génération de musiciens d’Afrique de l’Ouest. Un beau mélange orchestré par le producteur ivoirien 2B.

Elle présentera son nouvel album sur la scène du Metronum de Toulouse le mardi 13 novembre à 20h. 

Billeterie