Brésil : la déforestation fait toujours polémique
4 août 2017
Brésil – un centre remet en forme des animaux pour les relâcher dans la nature
8 août 2017

Pétrolier américain Halliburton à l’amende pour des contrats en Angola

New York – Le groupe de services pétroliers américain Halliburton a écopé jeudi d’une amende de 29,2 millions de dollars aux Etats-Unis pour solder une enquête sur des soupçons de corruption en Angola, a annoncé la SEC, le gendarme de la Bourse.

En 2008, Halliburton s’était vu signifier par Sonangol, une compagnie d’énergie publique angolaise, qu’il devait avoir des partenaires locaux pour remporter des contrats en Angola, indique la SEC dans un communiqué.

Au lieu de lancer un appel d’offres public transparent, le groupe américain avait chargé un de ses responsables, Jeannot Lorenz, de trouver des associés potentiels. Ce dernier a choisi une société fondée par un ancien employé local d’Halliburton, qui était par ailleurs « ami » avec un des dirigeants de Sonangol.

Halliburton a finalement remporté sept contrats lucratifs auprès de l’entreprise publique angolaise et octroyé en retour des affaires d’un montant total de 13 millions de dollars à la société de son ex-employé.

Le groupe américain affirme jeudi n’avoir pas reconnu les faits, une pratique courante dans ce genre d’affaires car elle permet aux entreprises de continuer à fonctionner normalement et de ne pas s’exposer à des poursuites judiciaires de tiers.

Outre la pénalité financière, Halliburton a également accepté d’embaucher un consultant indépendant pour passer en revue sa politique interne anti-corruption en Afrique.

M. Lorenz a pour sa part écopé d’une amende de 75.000 dollars.

Le département de la Justice (DoJ) a de son côté décidé de classer sa propre enquête sans suite, a indiqué Halliburton.

Source : romandie.com