#CrónicasdoLiceu : Se outros calam, cantemos nós…
8 octobre 2019
Un Gala à Paris aux messages forts
16 octobre 2019

Portugal Fashion Goes Vendôme

Portugal Fashion n’est pas seulement le plus grand évènement de la mode portugaise, c’est une plateforme qui œuvre à la promotion de la mode portugaise et de ses créateurs bien au-delà des frontières du Portugal.

Présent lors de la Fashion week de Londres avec le défilé du duo portugais Marques Almeida et lors de la Fashion week de Milan avec le défilé de la créatrice Alexandra Moura, Portugal Fashion a aussi effectué un arrêt à Paris pour dévoiler trois autres créateurs de talent : Katty Xiomara, Luis Carvalho et Luís Buchinho.

Fruit d’un partenariat avec Moda Lisboa, organisation œuvrant également pour la promotion de la mode portugaise, cette présentation s’est déroulée le 26 septembre dernier place Vendôme dans le prestigieux Hôtel d’Évreux. Cette véritable célébration de la mode portugaise portée par trois des créateurs nationaux les plus reconnus à l’international, a pu compter sur la présence de l’Ambassadeur du Portugal en France qui a souligné la nécessité d’un tel évènement pour dévoiler la richesse du secteur de la mode au Portugal.

Dans cet hôtel particulier du XVIIIème siècle, chaque créateur s’est vu accorder une salle, pouvant choisir la présentation qu’il voulait pour mettre en avant non seulement sa collection mais aussi le message qui se cachait derrière ses pièces uniques. Ainsi, bien que bénéficiant chacun d’une pièce comparable, les créateurs ont su se distinguer les uns des autres, chaque pièce étant finalement le reflet de leur créativité.

Katty Xiomara, très présente dans la salle qui lui était réservée pour s’assurer du bon déroulé de la présentation, la créatrice a su répondre aux questions des différents médias, mais aussi des plus curieux, soulignant la pensée écologique de sa collection appelée « After Now ». Voyant dans la vie un cercle fermé duquel on ne peut distinguer le début ou la fin, un cercle dans lequel le « après maintenant » n’existe pas et où tout est constant, elle a pensé sa collection dans cette perspective, pensant alors ses pièces non pas avec un usage unique mais multiple. Lors de la présentation qui a duré près de 3h les mannequins choisies par la créatrice ont eu pour indication de se comporter comme si il n’y avait pas de personnes autour d’elles, et de faire comme si elles étaient dans leur propre salon. Cette attitude « désinvolte » les a amenées à se changer devant les personnes présentes, réutilisant les mêmes pièces de façon différente, afin de dévoiler le potentiel maximum de la collection.

Luís Buchinho dévoile lui un « touriste accidentel » (« Turista acidental ») avec sa collection 2020, un touriste qui questionne la situation actuelle des villes très touristiques et s’interroge sur des problématiques telles que la gentrification, et les préoccupations environnementales. Ces préoccupations se reflètent ainsi dans une collection composée de pièces pratiques, dépouillées, faciles à enfiler et transporter. La recherche d’identité est un thème qui se reflète dans la collection et dans la présentation de cette dernière, les mannequins se présentant face à des panneaux blanc lumineux. Cette présentation, sobre, centrée sur la collection, et non plus sur une « performance » des mannequins, met en avant les convictions du créateur portugais ayant habillé pour l’occasion l’actrice portugaise Joana Ribeiro, connu pour son rôle dans la série « Madre Paula » de la RTP, adaptation du roman de Patrícia Müller racontant la liaison entre la religieuse Paula et le roi D. João V.

Luís Carvalho était le dernier créateur présent lors de cette soirée, sa collection s’inspirant principalement de l’art déco des années 20. La femme est au centre de cette collection, l’émancipation de cette dernière se reflétant dans les lignes délicates des différentes pièces dessinées par le créateur portugais. Ainsi même les costumes portés par les mannequins hommes, sont pensés pour les femmes, le créateur ne s’embarrassant pas d’étiquette « homme », « femme », lorsqu’il pense à sa collection. Sequins, plumes, soie… les matériaux utilisés de manière inespérée pour cette collection donnent naissance à des pièces d’une grande finesse et élégance. Jouant également la carte de la sobriété pour sa présentation, Luís Carvalho invite le spectateur à se concentrer uniquement sur la collection qui était sublimée par le décor de la pièce qui bénéficiait de dorures se mariant à la perfection avec le raffinement des créations.

Cet évènement organisé est un pari réussi pour Portugal Fashion qui contribue toujours plus à la promotion de la mode portugaise dans le monde.

 

Lurdes Abreu
capmag@capmagellan.org

 

Hits: 23