Journée de la Conscience noire au Brésil
24 novembre 2017
Brésil : le triste anniversaire de la catastrophe de Samarco
24 novembre 2017

Santo Antão, paradis des randonneurs

Joyau de l’archipel des îles de Barlavento, au Cap Vert, Santo Antão est la destination idéale pour se dépayser et se ressourcer au contact d’une nature luxuriante et préservée.

Mais pour la conquérir, il faut savoir se montrer patient. Car Santo Antão ne se dévoile pas si facilement ! Uniquement accessible par bateau, l’île est à l’opposé de ce que peut être Sal, fréquentée par de nombreux touristes en quête de vacances dédiées au farniente et aux divertissements les pieds dans l’eau.

Une île aux mille visages

Préservée du tourisme de masse, Santo Antão est le paradis des randonneurs amoureux de grands espaces et de panoramas grandioses. Séparée en deux par une chaîne de montagnes avec trois pics culminant à plus de 1800 mètres, cette île volcanique offre un panel de paysages très variés. Cultures en terrasses, baobabs, bananiers, manguiers, dragonniers et de nombreux arbres fruitiers sont visibles dans la partie nord de l’île, très verte et balayée par les alizées. Le sud présente quant à lui des paysages arides et secs alors que la partie c

entrale, plus tempérée, abrite une forêt de pins et d’eucalyptus plantées par les Portugais au XIXe siècle. S’il est parfois difficile d’accéder à la mer pour des raisons géologiques évidentes, les amateurs de baignade pourront tout de même satisfaire leurs envies en se rendant à la grande plage de Tarrafal au sable noir caractéristique.

Des randonnées exceptionnelles 

Il va sans dire que Santa Antão a acquis au fil du temps une grande réputation auprès des adeptes de la randonnée. Parmi les parcours populaires auprès des voyageurs, on peut citer celui de la vallée do Paul. Celui-ci vous conduira d’un ancien cratère (situé à 1170m d’altitude) vers l’océan, en empruntant des chemins de montagnes sillonnant à travers les cultures significatives de l’île.

Une autre balade à ne pas manquer est celle de Ponta do Sol, qui vous permettra de découvrir de charmants villages comme Fontainhas, Aranhas, et Cruzinha da Garça.

Enfin, même si le sport est au centre de votre séjour, n’oubliez pas qu’après l’effort, vient le réconfort. N’hésitez pas à goûter au rhum local, et notamment celui agrémenté de miel ou d’arômes de fruits. Vous l’aurez donc compris, Santo Antão est à explorer de toute urgence !

Source

Préparer son voyage : Le voyagiste La Balaguère propose des randonnées pour découvrir plusieurs îles du Cap-Vert. Plusieurs niveaux sont possibles :  https://www.labalaguere.com/coeur_santo_antao.html