La Fédération portugaise introduit le carton blanc, récompensant les actes de fair-play