27 avril 2020

Blumenau: A cidade alemã no Brasil

Está à procura de mistura cultural? Não se consegue decidir entre o Brasil ou a Alemanha? Não hesite! Encontramos o que precisa! Blumenau! A cidade que […]
22 avril 2020

O fado de ontem com Amália e de hoje com Mariza

O artigo de hoje vai tratar do fado, algo de conhecido no mundo inteiro com Mariza mas nomeadamente graças a Amália Rodrigues. Então durante a ditadura, […]
20 avril 2020

Mayra Andrade sur vos écouteurs !

Après un concert qui s’est affiché complet à la Cigale et sa participation aux Solidays en juin 2019, nous attendions tous Mayra Andrade à l’Olympia pour […]
17 avril 2020

A la découverte de l’océan portugais

Aujourd’hui, nous vous emmenons à la découverte d’un produit de la mer bien connu au Portugal, les calamars. Péchés sur toutes les côtes du Portugal c’est […]
13 avril 2020

 « Raffinement oriental » par Fátima Lopes

Invité au défilé de Fátima Lopes le 29 février dernier aux salons Hoche, Cap Magellan vous propose aujourd’hui un article pour revenir sur la nouvelle collection […]
8 avril 2020

Passer un confinement luso

Voici une liste variée de de la musique et de la poésie afin de te permettre de passer un confinement en mode luso. Sans plus attendre, […]
26 mars 2020

7% das quotas de acesso ao ensino superior em Portugal são para jovens lusodescendentes !

Em Portugal, o ensino superior tem um contingente reservado a filhos de emigrantes de 7% do total das vagas nacionais. Este contingente representa “cerca de 3500 […]
24 mars 2020

À cause du coronavirus, des milliers d’émigrés portugais rentrent au pays

Conséquence de l’épidémie de Covid-19, de nombreux Portugais retournent dans leur pays. La plupart sont des ouvriers du bâtiment au chômage technique, qui arrivent de France, […]
24 mars 2020

Vídeo do Turismo de Portugal envia “esperança” para o mundo.

La vidéo de Turismo de Portugal envoie un message d'”espoir” au monde. Et tout cela s’est fait dans le cadre du #télétravail.   Cette fois, il […]
amet, Donec venenatis, tempus dapibus non mi,